Toggle Menu
Sign In

À propos de nous

L’histoire de ClubLink

1989 - 1993

Les origines de ClubLink remontent à 1989, lorsque la famille Simmonds fait l’acquisition du Cherry Downs Golf Club. En étudiant le marché des parcours de golf, M. Simmonds a l’idée d’un plan d’affaires visionnaire qui deviendra le modèle de ClubLink.

1994 - 1995

ClubLink entre en bourse et devient une société ouverte en 1993, ce qui lui permet d’acheter le King Valley Golf Club, le Heron Point Golf Links et l’Emerald Hills Golf Club qui s’ajoutent au Cherry Downs Golf Club et permettent à ClubLink de lancer son concept de réciprocité d’accès au golf. Dans la foulée de sa réussite avec ces quatre premiers établissements, ClubLink acquiert le Greystone Golf Club en 1995.

1996 - 1998

ClubLink poursuit ses achats de clubs de golf privés dans la région métropolitaine de Toronto et prend aussi de l’expansion dans la région d’Ottawa en devenant propriétaire du GreyHawk Golf Club, du Kanata Golf and Country Club et du Club de golf Hautes Plaines. ClubLink s’établit également dans la pittoresque région de Muskoka, au nord de Toronto, en bâtissant The Lake Joseph Club, élu «Meilleur nouveau parcours canadien» en 1997 par le magazine Golf Digest et en 1998 par SCORE Golf. La société acquiert en outre trois complexes de villégiature dans la région.

1999 - 2002

En 1999, ClubLink acquiert le légendaire Glen Abbey Golf Club, site de la spectaculaire victoire de Tiger Woods à l’Omnium canadien Bell 2000 qui lui valut sa triple couronne. ClubLink prend également de l’expansion au Québec durant cette période, faisant l’acquisition du Club de golf Val des Lacs et bâtissant Le Maître de Mont-Tremblant. La société aménage aussi deux nouveaux parcours à Muskoka, le Rocky Crest Golf Club et le parcours Mark O’Meara du Grandview Golf Club.

2003 - 2005

En 2003, ClubLink dévoile un nouveau développement dans la région du Grand Montréal, le Club de golf Le Fontainebleau. Conçu par le célèbre architecte montréalais Darrell Huxham, Le Fontainebleau combine des éléments modernes, comme de grands verts moyennement ondulés et de vastes allées, à des fosses de sable intimidantes, de style classique, dans un décor de forêt mature. ClubLink fait l’acquisition du National Pines Golf Club et inaugure le nouveau Glencairn Golf Club. Ici, l’architecte Thomas McBroom a sculpté le terrain pour lui donner toute la beauté et l’âme des parcours légendaires d’Écosse.

2006 – 2009

The Country Club, qui regroupe trois parcours totalisant 45 trous, se joint à la famille ClubLink en 2006. En 2007 est inauguré le Wyndance Golf Club, un aménagement signé Greg Norman. ClubLink fait aussi l’acquisition de l’Eagle Creek Golf Club et du Club de golf Islesmere, puis se fait confier en 2009 la gestion du Club at Bond Head, un terrain de 36 trous.

2010 - 2012

ClubLink fait une première incursion dans le marché du sud des États-Unis en achetant plusieurs clubs en Floride: Heron Bay Golf Club, Club Renaissance, Scepter Golf Club, Falcon Watch Golf Club, Sandpiper Golf Club, Caloosa Greens Golf Club, Kings Point Golf Club, Palm Aire Golf and Country Club et Woodlands Country Club.

2013

En faisant l’acquisition du TPC Eagle Trace de Coral Springs, ClubLink ajoute un autre établissement de calibre PGA TOUR à sa grande famille de parcours exceptionnels. Ce club qui a accueilli la Classique Honda de 1984 à 1991, puis en 1996, est de niveau Prestige.

2014

La plus récente acquisition de ClubLink, le Hidden Lake Golf Club, se caractérise par ses vastes installations d’exercice et son grand pavillon desservant deux 18 trous de championnat distinctifs. Les lecteurs du Burlington Post ont élu Hidden Lake «Meilleur parcours de golf» et «Meilleure boutique de golf».

2015 – 2017

En 2015, ClubLink lance son Club des golfeurs, un programme donnant accès à tous les clubs à droits de jeu quotidiens de la famille ClubLink, entre autres avantages. La même année, l’Omnium canadien RBC, championnat le plus prestigieux du Canada, revient pour au moins trois ans à Glen Abbey.