Toggle Menu
Sign In

Nouvelles de ClubLink

Sac à malices – Nesbitt sauve sa normale

07 MAR 2019

The Shag Bag est une compilation hebdomadaire d'histoires amusantes et d'anecdotes du monde farfelu du golf.

Nesbitt sauve sa normale

Drew Nesbitt de Toronto s’est qualifié lundi dernier pour participer à la Classique Honda, son deuxième départ en carrière sur le PGA TOUR, et même si son jeu ne lui a pas valu la finale Cendrillon qu’il aurait préférée, il a su résister au couperet. Et ce, en réussissant la normale grâce à un sauvetage brillant à partir d’un obstacle d’eau où il a dû retirer son polo et rouler ses pantalons, laissant voir un bronzage de cultivateur presque parfait!

Un cadet pas comme les autres

La recrue Keith Mitchell a connu son heure de gloire en remportant la Classique Honda, dimanche dernier, pour une première victoire en carrière sur le Circuit de la PGA, mais c’est plutôt son cadet Pete Persolja qui a attiré l’attention avec ses manières excentriques, son allure de hippie et son mode de vie pas comme les autres. On ne sait pas d’où lui vient son surnom de Crunchy Pete, mais Persolja lui-même se définit comme la «version “cadet” de Bear Grylls» et avoue qu’il adore se battre contre des alligators. Son utilisation d’une boussole pour naviguer le Bear Trap a surpris le commentateur de NBC Paul Azinger, mais c’est ce que Pete écrit sur Twitter qui en fait une véritable légende de l’underground. En voici un exemple :

«J’apprécie l’offre du @pgatour de me payer une assurance-santé, mais je vous assure que ce ne sera pas nécessaire. Je n’ai jamais souffert de rien, pas même d’un ongle incarné. Je me purifie le corps en buvant l’eau de sources naturelles et en me suspendant tête en bas dans un arbre.»

— Crunchy Pete (@CrunchManPete) October 19, 2018

La classe de McIlroy

Rory McIlroy a fait preuve de classe après le Championnat WGC du Mexique, lorsque deux jeunes admirateurs ont manifesté leur déception que l’Irlandais du Nord n’ait pas remporté le tournoi

— Rory McIlroy (@McIlroyRory) February 25, 2019

Le Comité de contenu

Le Circuit européen ne recule pas devant l’autodérision et la vidéo montrant Tommy Fleetwood, Thomas Bjorn, Lee Westwood, Henrik Stenson et Eddie Pepperell en session de création promo est devenue virale après sa diffusion en janvier. Comme on pouvait s’en douter, la vidéo ne s’est pas faire en une seule prise, comme le montre cette séquence de ratages:

Et pour ceux qui n’auraient pas vu la vidéo du Comité de contenu, la voici:

 

Il y a deux sortes de personnes