Toggle Menu
Sign In

Nouvelles de ClubLink

Sac à malices

13 MAR 2018

 Ouf!

Tiger Woods a joué son meilleur golf de la saison, jusqu’ici, au Championnat Valspar où il est resté en lice pour la tête du tableau tout au long de la semaine, offrant aux amateurs de golf des images de coups spectaculaires. Il y a d’abord eu ce quasi aigle, jeudi matin, quand sa balle a ricoché sur la tige du drapeau:

 

Et, bien sûr, Woods a exécuté ce coché réussi au neuvième trou, samedi après-midi, qui a déclenché une véritable frénésie chez les spectateurs:

 

 

Mais aucun de ces coups n’était aussi spectaculaire que ce sauvetage à partir du boisé, jeudi après-midi, pour inscrire la normale au 16e trou. Dos au tronc d’un arbre, Woods a exécuté un élan inconsidéré, à l’aveugle, qui a envoyé sa balle à travers un étroit passage entre les arbres et par-dessus un obstacle d’eau pour revenir en jeu.

 

 

Ce coup inoubliable a inquiété le monde du golf tout entier quand le Tigre s’est frappé les mains à pleine vitesse sur le tronc d’arbre au terme de son élan. Bien des gens se sont demandé si le vainqueur de 14 titres majeurs s’était blessé. Heureusement, plus de peur que de mal, et Woods l’a prouvé en inscrivant la normale sur ce trou, puis en calant presque un trou d’un coup au suivant!

 

Attention, le Tigre est de retour!

 

La grasse matinée

Vous souvenez-vous de la ronde finale du Championnat de la PGA 2012, quand Rory McIlroy avait trop dormi et quasiment raté son heure de départ? À l’époque, on avait dit à la rigolade que ces quelques moments de sommeil supplémentaire avaient profité à l’Irlandais du Nord car celui-ci avait joué 66 ce jour-là pour remporter son deuxième titre majeur en carrière. Eh bien, aussi ridicule que ça puisse paraître, il se pourrait bien que la théorie s’avère! La semaine dernière, à New Delhi, Pablo Larrazabal s’est réveillé seulement 38 minutes avant l’heure de départ de sa ronde d’ouverture à l’Omnium indien Hero et pourtant, il est arrivé à temps et a joué la troisième meilleure ronde de la journée. «En me levant, ce matin, je ne pensais pas y arriver…, a déclaré l’Espagnol après sa ronde. Mon cœur battait à tout rompre, j’étais très nerveux. Mais je crois que la voiture de courtoisie a fait le trajet de l’hôtel au club en un temps record!» Larrazabal a expliqué que son nouvel iPhone s’était remis à l’heure d’Espagne durant la nuit et que l’officielle Dorothée Demoulins l’avait réveillé en appelant sa chambre pour l’avertir que son coup de départ était dans moins d’une heure. Le golfeur a terminé sa semaine é égalité au quatrième rang, c’était son troisième top 5 en quatre départs.

 

 

Élan de la semaine

Cet élan a tout pour surprendre, avec son petit saut de côté et sa descente approximative, mais il faut avouer qu’il s’achève assez bien. C’est ce qui précède qui nous inquiète…

 

 

Coup improbable de la semaine

Même si cet exercice a l’air amusant, nous vous recommandons de ne pas l’essayer de votre balcon en ville. C’est extrêmement dangereux!

 

 

Coup de la semaine

Trey Mullinax est bien connu pour les distances qu’il atteint à partir du tertre de départ, mais samedi, au Championnat Valspar, le golfeur de 25 ans a fait preuve d’une étonnante maîtrise lorsqu’il a réussi à expédier sa balle hors d’un pavillon d’accueil pour la faire aboutir à quelques pieds de la coupe au quatrième trou.