Toggle Menu
Sign In

Nouvelles de ClubLink

Sac à malices

08 AUG 2018

Pas de danse

Et puisqu’il est question de Mickelson, le gaucher a beaucoup fait parler de lui, jeudi dernier, et ce n’était pas pour son golf au Championnat WGC-Bridgestone. Mickelson s’est retrouvé sur les écrans du monde entier grâce à son commanditaire vestimentaire Mizzen+Main qui a diffusé cette annonce désopilante où l’on voit le golfeur de 48 ans danser sur un terrain d’exercice, arborant la célèbre chemise de golf blanche, boutonnée et à manche longues, de l’entreprise tout en esquivant les balles de golf claquées dans sa direction.

Après sa ronde d’ouverture au Championnat WGC, Mickelson a expliqué aux journalistes que Mizzen+Main l’avait approché avec cette idée d’une publicité dansante, ajoutant que son épouse Amy avait aussitôt embarqué. «Ce n’est pas la chose que je me sens le plus à l’aise de faire, a déclaré le Californien, mais Amy m’a dit de leur avouer que je ne savais danser que le “ver de terre”. Quand elle a dit ça, c’en était fini de moi, je devais le faire. J’aime bien rire de moi-même et c’est exactement ce que je fais dans ce clip, mais ça m’a demandé beaucoup de travail, bien des efforts pour arriver à bouger comme ça!» Sans surprise, les blagues et les imitations du Phil danseur se sont aussitôt multipliées sur le Web, alors que sa pub circulait comme un virus dans les médias sociaux. Et il faut avouer qu’il y en a de très bonnes!  

Mickelson lui-même s’est prêté au jeu durant sa ronde de golf, reprenant quelques-uns de ses pas de danse à certains moments de sa ronde finale, dimanche.

L’été d’Akshay

La plus belle histoire golfique de cet été 2018 n’a pas été la résurrection de Tiger Woods ni Francesco Molinari donnant sa première victoire majeure à l’Italie, ce fut plutôt l’extraordinaire exploit du jeune phénomène de 16 ans Akshay Bhatia. Le gaucher s’est fait remarquer une première fois en août dernier quand il a remporté le Championnat junior de la PGA de façon spectaculaire, défonçant le record de la PGA d’Amérique avec un score cumulatif de 22 sous la normale pour la semaine. Bhatia n’a fait qu’améliorer son jeu depuis. En avril, le garçon de Wake Forest, en Caroline du Nord, a remporté le Championnat junior sur invitation par un coup, sa première victoire en saison. Deux mois plus tard, il a mené du début à la fin la Classique junior Polo Golf de l’AJGA pour remporter le titre avec 10 coups de mieux que son plus proche adversaire, inscrivant un incroyable record de 25 oiselets sur une parcours extrêmement difficile signé Donald Ross. Et Bhatia a remis ça la semaine dernière en réussissant le tour du chapeau avec une troisième victoire en saison, à la défense de son titre au Championnat junior de la PGA, à Valhalla. Et ce, de manière on ne peut plus spectaculaire, grâce à un coché dans la coupe pour un aigle au trou de clôture du tournoi! À égalité en tête du tableau avec seulement deux trous à jouer vendredi après-midi, l’étudiant du secondaire semblait assuré de conserver son titre de champion junior de la PGA, mais un bogey atypique au 17e trou l’a ramené un coup derrière le meneur Tommy Stephenson, avec seulement une normale 5 à jouer. Bhatia a suivi son coup de départ d’un coché au fer 3 pour approcher le vert, mais sa balle s’est arrêtée en haut d’une pente traîtreuse et il devait réussir un saut de puce difficile pour obliger la tenue d’une prolongation. Bhatia s’est montré à la hauteur des attentes, et même mieux, sous une pression insoutenable, et il a calé son coup coché. C’est comme ça qu’il faut jouer le 18e trou de Valhalla. Mets-ça dans ta pipe, Phil Mickelson!

 

Élan de la semaine

Ce golfeur frappe mieux son jarret que sa balle!

 

Échec golfique de la semaine

Voici une vidéo qui aurait eu beaucoup de potentiel si le gars n’avait pas essayé d’épater la galerie avec son coup improbable. Malheureusement, en échappant son bâton à mi-élan, il l’a perdu à tout jamais dans la forêt.

Coup de la semaine

Hideki Matsuyama a encore une fois exhibé son incroyable précision jeudi après-midi au WGC-Bridgestone, en donnant à sa balle un effet de recul magistral sur le 16e vert pour caler son coup d’approche à 131 verges et ainsi réussir l’aigle: