Toggle Menu
Sign In

Nouvelles de ClubLink

SAC À MALICES

30 APR 2019

Vous êtes pris!

Les mordus de golf font souvent des blagues sur ce qu’ils feraient d’illégal simplement pour avoir des billets du Tournoi des Maîtres, mais une famille du Texas est allée jusqu’à commettre un délit pour y arriver et se trouve maintenant menacée de poursuites au fédéral. Des accusations de complot pour commettre une fraude postale et télégraphique ont été portées contre Stephen Michael Freeman, sa sœur Christine Oliverson et ses parents, Steven Lee and Diane Freeman, après qu’ils aient supposément tenté d’escroquer le système de loterie du Masters, de 2013 à 2017, en y inscrivant des milliers de noms achetés d’une liste de diffusion de masse. Les Freeman auraient aussi créé de faux comptes courriels correspondant aux adresses des faux demandeurs dans l’espoir qu’un d’entre eux gagnerait des billets à la loterie. Stephen Michael Freeman, qui serait l’architecte de cette fraude, a aussi été accusé de vol d’identité. C’est le FBI qui a débusqué les présumés fraudeurs et les a dénoncés au procureur du District Sud de Géorgie. S’ils sont jugés coupables, les Freeman pourraient écoper de 20 ans d’incarcération dans un pénitencier fédéral. «Le Masters est un des grands évènements sportifs du monde, et les billets pour ce tournoi sont très précieux, a déclaré le procureur Bobby L. Christine. L’usage de fraude pour tromper le très généreux système de loterie de l’Augusta National est odieux. Ceux qui respectent les règles dans l’espoir de gagner des billets méritent mieux que de voir leurs chances réduites par des escrocs.»

Défi du trou d’un coup, chapitre 3

Une de nos vidéos préférées du Circuit d’Europe est ce défi du trou d’un coup qu’a tenté de relever Edoardo Molinari en 2017, où il a frappé 500 coups vers un drapeau à 145 verges de là et les a tous ratés

<

La vidéo a connu un tel succès que le circuit a répété la chose l’an passé avec le Sud-Africain Brandon Stone sur un trou de 184 verges. Lui non plus n’a pas réussi à caler un as.

Cette dernière vidéo n’a pas attiré autant de spectateurs que celle de Molinari, mais assez, quand même, pour que le défi soit lancé cette année à Andy Sullivan. L’Anglais a été choisi parce qu’il a l’habitude de vivre ses émotions à fleur de peau et le spectacle est excellent, à mesure que l’on voit sa frustration croître après chaque coup prometteur. Et Sullivan s’est montré à la hauteur du défi, réussissant à caler son 230e essai sur ce trou de 171 verges, avec un coup qui a fait pivoter sa balle dans la coupe après un atterrissage de précision juste à droite du trou. Mais la beauté du coup n’est rien à côté de la réaction du golfeur de 31 ans, qui s’est précipité au bas de la pente après avoir lancé son bâton en l’air, courant et hurlant de joie jusqu’au drapeau.

Un super beau coup, mais pas vraiment un trou d’un coup. Un trou en 230 coups, plutôt!

Les nerfs du premier tertre

Le duo d’Afrique du Sud composé de Louis Oosthuizen et Charl Schwartzel a connu un excellent départ à la Classique de Zurich jeudi dernier, inscrivant sept oiselets et un aigle pour un score de 64 en formule meilleure balle. Ce qui les a placés à égalité au 17e rang à l’amorce de la deuxième ronde, mais les choses se sont gâtées dès le début de l’après-midi du vendredi, en formule de coups alternés, lorsque Oosthuizen a envoyé leur première balle de la journée hors limites à gauche de l’allée. La tentative de Schwartzel, quelques instants plus tard, n’a pas été meilleure, alors que sa balle a dévié hors limites à droite. Mais ne sachant pas que la balle était hors-jeu, les deux hommes ont perdu du temps à la chercher avant que l’on ramène Oosthuizen au tertre pour jouer le cinquième coup du duo. Heureusement, cette fois fut la bonne et sa balle est restée dans l’allée. Ça leur a quand même pris quatre autres coups pour conclure ce premier trou et inscrire un quintuple bogey de 9 coups.

Vidéo de la semaine

Quelques-unes des tortues qui hantent les allées du TPC Louisiana ont dû lever les yeux au ciel quand elles ont vu Jason Day, Adam Scott, Abraham Ancer et Jhonattan Vegas courir vers leur trou final pour tâcher de terminer leur ronde avant la tombée du jour.

Réchauffement de la semaine

Est-ce que ce gars essaie de guider un avion à l’atterrissage, ou bien se prépare-t-il à jouer au golf?