Toggle Menu
Sign In

Nouvelles de ClubLink

Sac à malices – Neuf oiselets de suite

18 SEP 2019

Le Sac à malices présente chaque semaine quelques anecdotes étonnantes de l’univers fantasque du golf.

Rouillé, moi?

Après 10 mois de repos suivant une microchirurgie et une laminectomie au bas du dos en novembre dernier, Kevin Chappell est revenu sur le Circuit de la PGA la semaine dernière au Greenbrier. Et ça ne lui a pas pris de temps pour retrouver ses marques et sa dégaine emblématique. Après avoir joué une respectable ronde d’ouverture à 71 et la normale au premier trou de la deuxième ronde vendredi, Chappell a enfilé une séquence de neuf oiselets consécutifs, rejoignant le record du PGA TOUR établi par Mark Calcavecchia à l’Omnium canadien RBC 2009. À compter de ce moment, un score de 59 était dans la mire de tous et Chappell n’a pas déçu. Le golfeur de 33 ans est arrivé à 10 sous la normale avec un oiselet au trou no 5, puis a confirmé son score avec son 11e oiselet de la journée au no 7. 

Ce faisant, Chappell est devenu le 11e joueur de l’histoire du PGA TOUR à jouer une ronde sous 60 en compétition, tout un exploit pour un gars qui revient d’une longue convalescence.

«Il y a dix mois, j’étais couché sur mon divan et je n’arrivais pas à me lever, a raconté Chappell après sa ronde historique. Revenir au jeu comme ça, à mon premier départ sur le PGA TOUR et jouer 59 pour aspirer à la victoire durant le week-end, c’est quelque chose qui me rend très fier.»

Batte les pros

Le Circuit européen n’a peut-être pas les même bourses, cotes d’écoute et vedettes prestigieuses que le Circuit de la PGA, mais c’est sans contredit le circuit professionnel le plus novateur et créatif. On en a vu une belle démonstration la semaine dernière lors de l’Omnium KLM, alors qu’un groupe d’invités spéciaux hollandais ont eu l’occasion de se mesurer aux golfeurs professionnels en concours de tirs au drapeau sur le 13e trou. Le défi s’est avéré très divertissant, produisant plusieurs moments forts et quelques surprises. Jeudi matin, Vince Komen, 12 ans, a défait les pros Adrien Saddier, Clément Sordet et Brett Rumford grâce à un coup qui semblait d’abord raté et qu’il a tenté de rattraper d’une main, à la Matsuyama.

Aussi incroyable que cela puisse sembler, le trio Saddier, Sordet et Rumford a encore perdu le défi le lendemain, cette fois au profit de la légende hollandaise du soccer Ronald de Boer!

À l’évidence, Saddier, Sordet et Rumford n’étaient pas au sommet de la forme cette semaine-là, car ils ont tous trois succombé au couperet vendredi. Mais c’était une excellente semaine pour Patrick Reed, Matt Wallace et Thomas Pieters qui ont tous conclu dans le top 15 après avoir participé au grand moment du tournoi en se mesurant à la centenaire Susan Hosang au concours du tir au drapeau jeudi. Hosang n’a malheureusement pas gagné le défi, mais elle a quand même exécuté un beau mouvement de la hanche et très bien frappé la balle pour une dame qui célébrait ses 100 ans ce jour-là!

Raté de la semaine

Le démolisseur humain et choix no 1 de la NBA Zion Williamson est capable d’écraser la défense, le panier et le panneau arrière de votre équipe favorite dès le début de la saison cet automne, mais en attendant, il détruit des bâtons de golf, comme en témoigne cette récente vidéo du tournoi de golf annuel des Pélicans de La Nouvelle-Orléans. Même avec un élan qui semble bien modéré, il arrive à casser la tête de son fer à l’impact!

Vidéo de la semaine

Ou bien ce terrain de golf a des problèmes financiers, ou bien ce garçon a commis une faute terrible pour mériter une punition aussi cruelle. Quoi qu’il en soit, on a mal au dos juste à le regarder.

Coups roulés de la semaine

Ce type a vraiment des nerfs d’acier pour tenter ce coup. C’est ce qu’on appelle savoir se sortir d’un mauvais pas avec élégance.

Les fers droits Scotty Cameron sont excellents, mais si vous cherchez à caler un coup roulé comme celui-ci, il vous faut une excavatrice: