Toggle Menu
Sign In

Nouvelles de ClubLink

SAC À MALICES

03 JUL 2019

Photo tirée du PGA TOUR YouTube – Cliquez ici pour voir la vidéo.


Ricky Fowler réalise le rêve d’un admirateur

Rickie Fowler, le PGA TOUR et la Make-a-Wish Foundation (Fondation Fais un vœu) ont réalisé le rêve d’un jeune admirateur pas comme les autres la semaine dernière à la veille de la Classique Rocket Mortgage. Malgré le diagnostic de tumeur au cerveau qu’il a reçu en 2017 et les deux opérations d’extraction qu’il a subies depuis, Anthony Trudel, 15 ans, n’a rien perdu de son enthousiasme pour le golf ou de son admiration pour son idole Rickie. Alors qu’il était en traitement, sa mère s’empressait de le ramener à la maison les jeudis et vendredis après-midi pour qu’il ne rate rien de l’action sur le circuit. Lorsqu’elle a écrit une lettre à Fowler pour lui demander s’il accepterait de rencontrer son fils, le golfeur professionnel a non seulement organisé un rendez-vous devant les caméras, mais il a également offert au jeune Trudel un ensemble de golf Cobra ainsi que des billets pour lui permettre de le suivre durant ses rondes de jeudi et vendredi.

 

Muirfield entre enfin au XXIe siècle

Pour la première fois de son histoire datant de 275 ans, le Muirfield Golf Club a invité un petit groupe de golfeuses à devenir membres. Le club a en effet annoncé la semaine dernière que 12 femmes avaient été invitées à joindre ses rangs, mais n’a dévoilé aucun nom. Muirfield a toutefois précisé que deux d’entre elles étaient d’origine nord-américaine. On va donc attendre de voir si une Canadienne est du groupe… On rapporte que chacune de ces femmes a dû se soumettre au processus de sélection très rigoureux du club qui exige une nomination, un appui à cette nomination et au moins cinq lettres de recommandation de la part de membres en règle. Ce processus peut prendre jusqu’à cinq ans avant d’aboutir dans certains cas. «C’est un jalon important dans l’histoire prestigieuse du club, a déclaré le capitaine du club Alistair Campbell dans un communiqué. Nous avons hâte d’accueillir ces nouvelles membres qui partageront les valeurs et la grande tradition de notre club.»

La Loi des oiseaux

Darren Clarke s’est emporté contre un officiel des règles de l’USGA jeudi dernier à l’Omnium sénior des États-Unis, à cause de l’emplacement d’une cabane à oiseau sur le 10e trou. Le golfeur de 50 ans jouait bien jusque-là, ayant amorcé le retour à 1 sous la normale, mais son coup de départ a dévié au 10e tertre et sa balle est tombée dans une épaisse touffe de fétuques à gauche du trou. Bien que difficile, la pose de balle était jouable. C’est plutôt la cabane à oiseau montée sur un piquet dans sa ligne de mire qui faisait problème. Alors que Clarke discutait de la situation avec un officiel des règles, son cadet a pris l’initiative de retirer le piquet du sol, croyant qu’il s’agissait d’une obstruction amovible.

L’initiative n’a pas donné le résultat escompté. Clarke a conclu le trou avec un bogey, mais on l’a informé par la suite qu’il était pénalisé de deux coups additionnels pour avoir déplacé une obstruction inamovible, en vertu de la Règle 16.6: Conditions anormales de terrain.

Ce qui a hissé le score du trou pour Clarke de bogey à triple bogey, et le champion de l’Omnium britannique 2011 a réagi comme on le ferait tous – en plaidant sa cause auprès de l’officiel, puis en piquant une petite colère quand il a été débouté.

Ratés de la semaine

Ce gars avait de l’espace à revendre devant lui et pourtant, il trouvé le moyen de frapper un objet solide à un pied de lui. Oups! Souhaitons que son assurance automobile couvre les mauvais coups de golf.

Après plusieurs élans d’essai, on voit bien que ce type ne possède pas la touche de Tiger Woods dans son répertoire – quelle qu’elle soit.

Et ce gars-là? Il ne lui arrive même pas à la cheville. Une chance qu’il a le sens de l’humour!

Élans de la semaine

Ça prend parfois un peu de temps avant de trouver l’élan arrière qui convient.

Le coup improbable de la semaine

Ça ressemble à mon coup de départ à partir du tertre…