Toggle Menu
Sign In

Nouvelles de ClubLink

SAC À MALICES

26 JUN 2019

Le jeu de saute-mouton

Les joueurs Zack Sucher et Chez Reavie ont échangé leurs places samedi au Championnat Travelers. Sucher a amorcé sa troisième ronde avec une avance de deux coups en tête du tableau après deux rondes impressionnantes de 64 et 65 en début de tournoi, et a poursuivi en accumulant les oiselets sur trois de ses quatre premiers trous samedi après-midi. Le golfeur d’Alabama a ensuite presque réussi le trou d’un coup au 8e grâce à ce coup de départ remarquable, ajoutant un autre oiselet facile à sa carte pour étirer son avance jusqu’à cinq coups de mieux que son poursuivant Reavie au deuxième rang.

Mais le vent a tourné abruptement pour Sucher au 10e trou lorsque son coup de départ décalé l’a conduit à un premier bogey. Sur le trou suivant, le sort s’est acharné sur le golfeur de 32 ans. Il a atterri au départ dans la fosse de sable bordant le vert, a raté son coup de sortie, décapité sa tentative d’atteindre l’arrière du vert et a dû effectuer deux coups roulés pour atteindre la coupe, inscrivant ainsi un double bogey.

 

Sucher a continué à s’embourber au 12e trou avec un autre double bogey, après un détour par la fosse d’allée, deux coups dans la fosse du vert et deux roulés. Et tandis que Sucher s’enlisait, Reavie s’enflammait, réalisant quatre oiselets de suite à partir du 10e trou.

En moins de 30 minutes, Reavie est passé de cinq coups derrière le meneur à trois devant Sucher! Extraordinaire! Le commentateur jim Nantz n’en croyait pas ses yeux. Sentant la victoire à portée de main, Reavie s’est acharné contre son adversaire, récoltant trois autres oiselets dans le dernier droit pour inscrire 28 sur le neuf de retour et terminer à 7 sous la normale avec un score de 63 pour la ronde.

Reavie est arrivé en ronde finale, le lendemain, avec une avance de six coups sur la compétition et a conclu avec la victoire, sa deuxième en carrière, sur un score de 69 dimanche.

L’horrible neuf de Phil

Phil Mickelson a connu un départ canon à son premier Championnat Travelers en 16 ans, avec un score de 67 jeudi, mais il a démoli son avantage en seulement neuf trous vendredi. Entamant sa deuxième ronde sur le neuf de retour, il a claqué sa première balle de la journée hors limites, ce qui l’a mené à un double bogey. Il a ensuite inscrit un bogey aux 11e, 13e et 16e trous, puis un double au 17e pour afficher sept coups au-dessus de la normale après huit trous. Un oiselet au 18e trou a ramené son score à plus 6, retard qu’il n’a pu rattraper de la journée en clôturant sa ronde avec neuf normales consécutives sur les neuf trous suivants. Mickelson est donc tombé sous le couperet par quatre coups de trop. «Je n’ai pas très bien redressé la barre, a déclaré le golfeur californien après sa ronde. Ça me déçoit, car je croyais avoir repris le contrôle de mon jeu.»

Michelle Wie

Michelle Wie serait-elle en fin de carrière? Après avoir inscrit 84 en ronde d’ouverture du Championnat KPMG de la PGA féminine jeudi dernier, la superstar hawaïenne s’est confiée à quelques représentants des médias. Elle a commencé par dire à quel point elle était heureuse de pouvoir jouer malgré ses déboires, elle qui ne s’est pas présentée à l’Omnium féminin des États-Unis il y a quelques semaines. Mais son sourire l’a cédé à la tristesse quand elle a parlé des blessures qui continuaient d’entraver sa carrière. «Je ne suis pas certaine qu’il me reste encore beaucoup d’énergie pour continuer, a-t-elle dit, larmes aux yeux. Même les jours où ça va mal, cependant, j’essaie de prendre le temps de m’amuser. Mais c’est difficile.» La golfeuse de 29 ans a mis soudainement fin à la rencontre de presse et s’est précipitée pour aller rejoindre ses parents, laissant les journalistes perplexes, se demandant si c’était la dernière fois qu’on la voyait à un championnat de la PGA des femmes. (Elle a joué 82 vendredi, ratant sa qualification par 16 coups.) Wie a d’abord fait la manchette en 2000, lorsqu’elle n’avait que 10 ans, quand elle fut la plus jeune golfeuse à se qualifier pour le Championnat amateur féminin des États-Unis. Deux ans plus tard, elle écrivait une autre page d’histoire en étant la plus jeune à se qualifier pour un tournoi du Circuit de la LPGA. On a fondé d’immenses espoirs sur elle, mais malheureusement, Wie n’a jamais réussi à se montrer à la hauteur des attentes, ne remportant qu’un seul tournoi majeur et quatre tournois en carrière sur le Circuit de la LPGA. Néanmoins, pendant plus d’une décennie, Wie a été le visage emblématique du golf féminin aux États-Unis et a inspiré toute une génération de golfeuses américaines, tant par son élan que par son style personnel. Nous souhaitons sincèrement qu’il ne s’agit pas du dernier chapitre de sa carrière.

Mauvais ricochet de la semaine

Ce pauvre gars a vraiment tout fait comme il faut, renversant son bâton de droitier pour frapper sa balle de façon impressionnante avec un coup de gaucher. Malheureusement, sa balle a rebondi sur le poteau devant et lui est revenue de manière plutôt douloureuse!

 

 

L’éclat inattendu de la semaine

On ne le voit pas venir, avec la musique douce en fond sonore, mais à l’évidence, ce type n’a pas aimé son élan ou son bâton, ou les deux, et il a décidé de régler le problème.