Toggle Menu
Sign In

Nouvelles de ClubLink

Victoire de Glencairn en tir de barrage sur son propre terrain au Tournoi des Champions présenté par Titleist et FootJoy

29 MAY 2018

Par Brent Long

Même si la connaissance de son parcours d’attache a peut-être aidé l’équipe de Glencairn à se rendre en prolongation à la finale du Tournoi des Champions ClubLink présenté par Titleist et FootJoy, c’est le fait de jouer en dernier à cette étape décisive qui a décidé de la victoire du club ce 22 mai au premier tournoi de la série pour la Coupe ClubLink 2018.

«C’est fabuleux de gagner sur son propre parcours», s’exclame Leini Locsin qui a frappé un des deux coups de barrage pour l’équipe de Glencairn. «Ce qui a vraiment fait la différence, c’était de pouvoir observer les trois autres équipes quand elles ont joué avant nous. Je crois que c’est ce qui a allégé la pression et on s’est juste concentré sur l’atteinte du vert avec nos coups.»

L’équipe de Glencairn était la seule des quatre finalistes, face à celles de Cherry Downs, Station Creek et The Country Club, à poser ses deux balles sur le vert no9 du parcours Scotch Block à partir de 110 verges pour réclamer le titre du Tournoi des Champions 2018. Locsin et son partenaire Paul Gortnar ont chacun réussi la normale avec deux coups roulés pour rafler la victoire.

«C’est la première fois que Glencairn remporte le Tournoi des Champions ClubLink et je suis ravi de faire partie de l’équipe victorieuse», a déclaré Gortnar dont l’équipe se composait en outre de Craig Watkins, Barb Cromb et de Mike Marshall, professionnel associé du club. «On a tous très bien joué toute la journée, ajoute Gortnar, et tout le monde a contribué à la victoire.»

Locsin ajoute que l’idée de se rendre jusqu’au tir de barrage ne leur avait pas traversé l’esprit durant la ronde répartie sur les neufs de Leithfield et Speyside. Son équipe était à plus 3 sur le neuf d’aller, avant de s’échauffer sur le neuf de retour pour terminer à moins 3, devant l’équipe de Hidden Creek composée de Darrly Whitford, Lars Melander, Sharon Labbett, Mary Zadorozniak et du professionnel en titre, Tom Dueckman.  

«J’avais rangé mes bâtons et je m’asseyais à notre table avec mon assiette pleine quand ils ont appelé nos noms et ont annoncé qu’on avait atteint l’étape décisive. Je n’y croyais pas», ajoute Locsin, soulignant que tous les membres de son équipe ont reçu des bois de départ Titleist 917 flambants neufs pour leur victoire.

Des représentants de Titleist et FootJoy étaient sur place pour faire la démonstration de leurs nouveaux produits aux postes de départ du terrain d’exercice et des fers Scotty Cameron sur le vert d’exercice. Ils offraient aussi des postes d’essais de balles sur le terrain, ainsi que la fourgonnette Show Fitting de FootJoy, qui fera escale à plus d’une demi-douzaine d’établissements ClubLink tout au long de l’été.

«Nous sommes ravis d’être ici, où les meilleurs golfeurs de chaque club se trouvent rassemblés, a dit Mike Rowan, directeur des ventes d’Acushnet Canada. Nous entretenons un partenariat remarquable avec ClubLink, et il ne cesse de porter fruits. En 2018, nous allons continuer de mettre en valeur nos produits d’exception.»

Le 16e Tournoi des Champions annuel regroupait 33 équipes de 5 joueurs, comprenant les quatre meilleurs amateurs et un pro de chaque club, qui venaient des quatre coins de la grande famille de clubs de golf ClubLink en Ontario et au Québec. La formule tenait compte des trois meilleurs scores sur chaque trou. Les équipes suivaient une rotation à travers deux des trois neuf trous (Speyside, Scotch Block et Leithfield) du magnifique terrain de Glencairn. Les gagnants de chaque appariement progressaient au tir de barrage en équipes de deux à 110 verges sur le 9e trou du Scotch Block, alors que la plupart des autres participants les observaient du pourtour du vert ou de la terrasse du pavillon.

Deux équipes ont émergé de la rotation Speyside/Scotch Block, terminant à égalité avec la normale. C’étaient Alessandro Cappa, Darin Amos, Sunmi Ko et Wynnie Lam avec le professionnel associé Eric Ngan de Station Creek, et Julian Crupi, Gerardo Contardi, Tanis MacLaren, Penney Robinson et Dave Newsome, directeur des opérations, du Country Club.

«Toute la journée a été formidable, dit Alessandro Cappa de Station Creek, mais quand je me suis retrouvé là, à frapper ma balle à 110 verges du but devant tous les champions de clubs qui me regardaient, j’avoue que mon cœur battait fort. C’était la première fois que je me rendais à cette ultime étape, et je crois que la pression a eu raison de moi. Je voulais atteindre le vert, bien sûr, mais ma balle a atterri dans la fosse de sable à droite. C’est une expérience incroyable, on sent une grande poussée d’adrénaline quand on vit un tel moment de compétition, à se battre pour son équipe. On a fini en quatrième place l’an passé, et en troisième cette année, alors je me dis qu’on est sur la bonne voie. On va peut-être gagner l’an prochain, qui sait?»

«C’était une journée extraordinaire, ajoute Tanis MacLaren du Country Club. J’adore ce terrain de golf, il est très amusant à jouer.»

Sur la boucle Scotch Block/Leithfield, c’est l’équipe de Cherry Downs, avec Matt Iceton, John Harrinton, Maya Parsons, Maxine Johnson et le directeur des opérations Joe Pacione qui a affiché le meilleur score de la journée, à 5 sous la normale, pour passer en finale. L’équipe de DiamondBack, composée de Michael Hwang, Matt Connell, Jin Young Lee, Grace Yoon et du directeur des opérations Brett Beyba, a conclu au deuxième rang, à égalité avec  Tamara Chamberlain, Kendra Read, Dwight Reinhart, Lance Lockett et le directeur des opérations Ryan Little d’Eagle Creek.

«On a bien fait ça toute la journée pour nous rendre au tir de barrage et on a eu énormément de plaisir sur le parcours», raconte Matt Iceton qui s’était aussi rendu à l’étape finale en 2017 avec d’autres coéquipiers de Cherry Downs. Après le bogey de son partenaire, Iceton a atteint le vert où il devait réussir un roulé de 12 pieds pour l’oiselet et garder son équipe dans la course, mais il l’a raté de peu.

«Nous avons terminé deuxièmes, après avoir été troisièmes l’an passé, alors on se rapproche de la victoire à ce championnat. J’espère bien qu’on aura notre chance en 2019», d’ajouter Iceton.

Avec sa victoire, Glencairn récolte 300 points dans la course à la Coupe ClubLink au terme de ce premier évènement de la série interclubs s’étalant sur toute la saison de golf. Cherry Downs a obtenu 165 points pour sa deuxième place, Station Creek et The Country Club, à É3, ont chacun glané 92,5 points.

La Coupe ClubLink est une série saisonnière où les clubs accumulent des points à six championnats de membres – le Tournoi des Champions présenté par Titleist, la Coupe des Générations, le Championnat junior interclubs TaylorMade, le Championnat de la Soirée des hommes, ainsi que le Championnat interclubs féminin présenté par Unilock à Muskoka et les Championnats interclubs masculins présentés par Unilock à Muskoka et en Floride.

Au Tournoi des Champions, à la Coupe des Générations, au Junior interclubs, au Championnat de la Soirée des hommes et au Championnat interclubs masculin de Muskoka, la première place vaut 300 points à l’équipe gagnante, la deuxième place, 165 points, la troisième, 105, la quatrième, 80, et ainsi de suite jusqu’à la 32e place qui vaut 22 points.

Pour le Championnat interclubs féminin de Muskoka et le Championnat interclubs masculin de Floride, la structure de points est quelque peu différente: l’équipe victorieuse gagne 500 points, la deuxième, 300 points, la troisième, 190, la quatrième, 135, jusqu’à la 32e place pour 39 points.

Cette année marque la sixième saison consécutive de ce concept de championnat interclubs à la grandeur de ClubLink. Les champions des années passées sont Green Hills à la Coupe ClubLink inaugurale de 2013, King Valley en 2014 et 2017, Eagle Ridge en 2015 et Kanata en 2016.