Toggle Menu
Sign In

Nouvelles de ClubLink

Glen Abbey et Wyndance triomphent

03 OCT 2018

Par Brent Long

L’équipe de Glen Abbey a frappé fort à Muskoka en gagnant à la fois le Championnat de la Soirée des hommes ClubLink et le concours Trou d’un coup de 500 000$ ClubLink, alors qu’un membre de Wyndance remportait son quatrième Championnat des longs départs ClubLink.

En cette journée de météo capricieuse, l’équipe de Ashwini Bhasin, Jeff Robson, Denis Schofield et Dennis Collins a donné la victoire au club Glen Abbey, malgré la pluie incessante et le temps frais, sur le spectaculaire parcours de Grandview, à Huntsville, le 25 septembre.

Après une finale décevante en troisième place derrière King Valley et Emerald Hills en 2017, l’équipe de Glen Abbey s’est entièrement reconstruite pour gagner les 2 400$ en cartes-cadeaux ClubLink. Schofield a remporté 600$ de crédit ClubLink en s’approchant le plus près de la coupe au concours Trou d’un coup à 500 000$ ClubLink.

«C’était une superbe victoire pour notre équipe et je vais revivre en rêve ce concours de tirs au but toute ma vie», s’est exclamé Schofield, dont la balle a frôlé la coupe à moins de trois pouces. C’était la première fois qu’un participant au concours Trou d’un coup à 500 000$ ClubLink passait si proche de gagner le gros lot.

«C’était un coup parfait, le meilleur que j’aie fait depuis des semaines», a ajouté Schofield, qui était le quatrième à frapper sa balle parmi les 25 joueurs qui, à la suite des concours hebdomadaires de tirs au but de la Soirée des hommes à leur club d’attache, s’étaient qualifiés pour participer à cette compétition de fin de saison. Il faut dire que le trou d’un coup n’était pas impossible pour Schofield, lui qui avait déjà deux as à son actif, l’un sur son propre terrain de Glen Abbey et l’autre à Copetown Woods.

Quand ma balle a atterri, je croyais qu’il était possible qu’elle tombe dans la coupe, a-t-il dit. Après avoir vu la vidéo, j’étais démonté. La journée aurait été tout à fait différente si je l’avais calée, tout un paiement d’hypothèque en perspective!»

Et d’ajouter Schofield, «mais je suis vraiment reconnaissant à ClubLink d’organiser ces évènements et de nous donner l’occasion de rencontrer des gens formidables des autres clubs.» C’était la première fois que le membre de Glen Abbey participait au Championnat de la Soirée des hommes ClubLink, et il a également testé son élan à la finale des Longs départs, mais ses deux coups de qualification ont raté la grille d’arrivée.

«Il faut avouer que la pression est forte, sur le tertre, conclut Schofield. Quand on se présente devant tous les autres concurrents qui observent et qu’on se sent obligé de cogner dur, c’est intimidant. Va falloir que je travaille là-dessus l’an prochain.»

C’est le duo de GreyHawk, Ken Clark et Chris Joly, qui a récolté les deuxième et troisième prix en argent ClubLink au concours. Bravo les gars!

Le seul homme qui semblait résister à la pression était Brace, de Wyndance, champion des Longs départs à quatre reprises, avec des victoires consécutives au Club at Bond Head en 2013 et 2014, puis en 2017 et 2018 à Grandview.

En deux coups lors des qualifications et trois durant la finale, Brace a atterri sur la grille du 18e trou quatre fois sur cinq. Son autre long coup de départ en tournoi lui a valu le titre de long frappeur de la journée.

«J’ai inscrit mes premiers longs départs aux deux rondes, j’ai vraiment donné toute la sauce», a déclaré Brace qui s’était présenté à la compétition de Grandview en descendant de voiture après deux heures et 15 minutes de route à partir de Toronto, sans prendre le temps de s’exercer.

Brace a remporté le championnat avec un coup de départ de 304 verges, ce qui est bien peu si on le compare à son coup de 338 verges en 2014 et celui de 327 verges l’an passé. Mais étant donné les conditions de jeu plutôt mouillées et sans espoir de battre son record, il n’était pas déçu. Brace a été le seul golfeur à défoncer le seuil des 300 verges, alors que Greg Spencer de GreyHawk a terminé deuxième à 298 verges, suivi de Jorrn Parthenais, de Station Creek, à 284 verges, Blake Waters de National Pines à 279 yards et Peter Pettit d’Eagle Creek complétant le top 5 avec 262 verges.

«Je suis arrivé en finale comme septième concurrent, après une erreur de lecture des distances, a expliqué Spencer. J’ai raté la grille à mes deux premiers coups de finale et j’étais inquiet. Mais je me pensais encore capable de réussir au troisième coup. Après tout, quelles sont les chances de rater trois fois de suite?»

Il a donc bûché sur sa troisième balle pour se classer deuxième.

«J’aime bien tous ces extras que propose ClubLink et que n’offrent pas les autres clubs, affirme Spencer. Ça me motive à participer à la Soirée des hommes. Dans l’ensemble, j’apprécie tout ce que nous donne ClubLink.»

Au classement par équipes, c’est celle de Glen Abbey qui est sortie championne à 10 sous la normale, suivie d’une égalité en deuxième place, à moins 9, pour les équipes de Greystone – Bill Hutton, Jim Waterman, Brian Vlaanderen et Riaz Khan – et de GreyHawk – Ken Clark, Peter Emery, Rob Knights et Greg Spencer. La quatrième place est allée à Grandview – Darren Gray, Rob Bennett, Patrick Craig et Mark Vader – à moins 7, tandis que King Valley – Robert Dempsey, Tony Gargaro, Sang Kang et John Kim – terminait cinquième à moins 5.

«C’est un super tournoi, j’espère remettre ça l’an prochain, a déclaré Dan Malloy d’Eagle Creek. C’était la première fois que je venais à Grandview et j’ai adoré ça. Le concours de tirs au but est dur sur les nerfs, mais ça fait partie du plaisir.»

«C’est vraiment un évènement à ne pas manquer, c’est pourquoi j’essaie de me qualifier à chaque année, dit Kevin Fobert d’Eagle Ridge. Notre Soirée des hommes est quelque chose de spécial, chez nous. On a en moyenne 90 à 100 participants chaque semaine tout au long de l’été. C’est une bonne façon de se rencontrer et de s’amuser ensemble. On organise aussi une virée de la Soirée des hommes à Muskoka pour une journée de golf au club de Lake Joseph et au moins 90 gars y participent. Cette saison, c’était la quatrième fois qu’on faisait ça.»

«Notre ligue de la Soirée des hommes a gagné 15 nouveaux membres cet été et ça s’améliore d’année en année, souligne le capitaine de l’équipe d’Emerald Hill Rob Polan. C’est un magnifique évènement et ça motive les gars à s’inscrire à la Soirée des hommes.»

«On a eu une super saison à Glen Abbey, avec beaucoup de participation, conclut Dennis Collins. On compte environ 300 membres masculins en il y en a 80 à 100 qui se présentent à la Soirée des hommes chaque semaine. Cette victoire couronne une année formidable. C’est comme si on avait gagné notre propre Championnat de la Coupe FedEx!»